vidal.fr, site numéro 1 des professionnels en santé en 2020.

vidal.fr, site numéro 1 des professionnels en santé en 2020.

Adapter ses contenus face à la COVID-19.

Si vidal.fr reste le premier site professionnel en santé, c’est notamment grâce à sa réactivité. L’arrivée de la crise COVID à partir du mois de mars 2020 a engendré des changements, à la fois du côté des utilisateurs, mais également du côté de Vidal.fr, comme le souligne Thomas Van Gorkum, Directeur du développement digital chez VIDAL :

« À partir de février-mars, nous avons constaté une baisse au niveau du nombre de visites, mais une augmentation de l’audience, c’est-à-dire du nombre d’individus. Plus de gens sont venus chercher de l’information », analyse-t-il.

De ce fait, vidal.fr a adapté son offre avec des contenus répondant aux besoins des professionnels lors de la crise : « Nous avons instauré un fil d’actualités en passant sur une quotidienne qui traitait des points relatifs à la COVID-19 : diabète et COVID-19, prise en charge de l’hypertension artérielle et COVID-19, les avancées sur le virus… » , développe le Directeur du développement digital.

Outre le contenu écrit, le site a également mis en place VIDAL Live : une série de vidéos diffusées en direct sur la plateforme, puis disponible en Replay, qui donne la parole à des experts sur un sujet donné.

56% du trafic total

Avec une moyenne de 6,3 millions de visites par mois, vidal.fr se retrouve nettement devant Lequotidiendumedecin.fr (1,4 millions de visites par mois) et Infirmiers.com (1,23 millions).

Dans cette étude, Mind Health s’est focalisé sur les cinq éditeurs principaux : VIDAL Group, Profession Santé, Global Média Santé, JIM SA et L.E.N Médical/Axis Santé. Le site constate alors que vidal.fr représente 56% du trafic total dans la catégorie professionnel en santé.

Par ailleurs, Mind Health souligne que les moteurs de recherche sont la première source de trafic de vidal.fr (80,27%), mais que près de 17% de ses visiteurs se connectent directement au site. Un succès qui devrait se développer sur les réseaux sociaux dès 2021.

Consulter l’article de Mind Health sur l’impact de la crise sanitaire sur la fréquentation des sites professionnels spécialisés dans la santé en 2020